Description

Continent: Afrique
Pays: Maroc, Algérie, Libye, Tunisie, Egypte, et les régions des Touareg
Peuples: Chaoui, Soussi, Rifain, Kabyle, Chenoui, Mozabite, Nafoussi, Tamasheq,...
Langue: Tamazight - famille des langues chamito-sémitiques (afro-asiatiques)

 

 

 

 

LE PEUPLE BERBERE/AMAZIGH
Les Berbères (en berbère appelés Amazigh), sont un ensemble d'ethnies autochtones d'Afrique du Nord (allant des îles Canaries à la Vallée du Nil).
Connus dans l'Antiquité sous les noms de Libyens, Maures, Gétules, Garamantes ou encore Numides. Le plus connu des royaumes Berbères fut la Numidie avec ses rois Gaïa, Syphax, Massinissa, Juba I et II. Il y eut aussi des expansions Berbères à travers le sud du Sahara; la plus récente étant celle des Touaregs (Targui en berbère) et la plus ancienne celle des Capsiens.
les Berbères constituent une mosaïque de peuples se caractérisant par des relations linguistiques, culturelles et ethniques. A travers l'histoire, les Berbères et leurs langues ont connus des influences romaines, puniques, arabes, turques ou encore français. Cependant, le terme "Berbère" est un exonyme qui n'est pas forcément reconnu par certains berbèrophones qui préfèrent les variantes du terme "Amazigh", qui signifie "Homme Libre". La lettre "Z" (aza ou yaz) du Tifinagh (système d'écriture Amazigh) est présent partout, notamment sur le drapeau officiel berbère.

ORIGINES
La lignée maternelle (de l'ADN) directe des Berbères la plus ancienne datant du paléolitique (30.000 ans avant notre ère) est représentée par l'haplogroupe d'origine ouest-eurasienne. les Touaregs (Targui) se situent dans une position intermédiaire entre les populations subsahariennes et les autres Berbères.
Il y a environ 20.000 ans, une population située entre les actuelles Erythrée et l'Ethiopie s'est scindée en 3 groupes. L'un de ces groupes a remonté le Nil puis s'est dirigé vers les pays du Maghreb qu'il pénètre par l'est. Le groupe laisse des traces de son passage à Gafsa (ville actuelle en Tunisie), d'où vient le nom de Capsienne. Ce groupe dit "proto-Berbères", ancêtres des actuels Berbères, rencontre en arrivant dans le Maghreb le Mechta et Arbi (ou Homme Cro-Magnon du Maghreb).

LES LANGUES BERBERES/AMAZIGHS
Elles couvrent une aire géographique immense: Afrique du Nord et Sahara-Sahel.
Il s'agit de la langue autochtone du nord de l'Afrique. Le Berbère est l'une des branches de la grande famille linguistique chamito-sémitique (ou afro-asiatique), qui comprend, outre le berbère, le sémitique, le couchitique, l'égyptien ancien et avec un degré de parenté plus éloignée, le groupe "tchadique" (haoussa).
Langue partout minoritaire, elle s'est diversifiée en de nombreuses variétés dialectales dont l'importance va de quelques centaines à quelques milliers d'individus. On rencontre les berbèrophones principalement au Maroc (40 à 45%), en Algérie (25 à 30%), au Niger, au Mali et au Burkina-Faso (Touareg), en Libye, en Tunisie, en Mauritanie et en Egypte.
Le berbère/tamazight est longtemps resté sans aucune reconnaissance institutionnelle en Algérie et au Maroc.
Bien que le berbère/tamazight soit une langue essentiellement de tradition orale, les Berbères possèdent, depuis au moins deux millénaires et demi, leur propre système d'écriture appellé Tifinagh ("libyco-berbère"). Actuellement, cet alphabet est toujours utilisé par les Touaregs (Targui) et il a connu, sous des formes adaptées, une certaine extension dans les milieus kabyles et marocains.
La langue berbère a été en contact avec de nombreuses langues extérieures depuis la haute Antiquité: le punique d'abord, avec le Carthage et les autres implantations phéniciennes; le latin pendant toute la durée de la domination romaine et de la période chrétienne; l'arabe, depuis la conquête de l'Afrique du Nord et l'islamisation des Berbères (au début du VIIIe siècle) par les Arabes; le français enfin, à travers la colonisation.

LES DIALECTES DU BERBERE/TAMAZIGHT
La langue tamazight se compose de nombreux dialectes qui, à leur tour, se compose de nombreux sous-dialectes. A l'exception  des dialectes de l'île de Djerba (Tunisie), Siwa (Egypte), Aoudjila et Nefoussa (Libye), il est possible de classifier la langue tamazight en 7 dialectes principaux:

  • Kabyle (nord de l'Algérie)
  • Chaouia (massif de l'Aurès)
  • Mzab (désert du nord de l'Algérie)
  • Rifain (nord du Maroc)
  • Tamazight (Maroc central)
  • Tachelhiyt (Maroc méridional)
  • Touareg (sud de l'Algérie, nord du Niger et du Mali, nord du Burkina-Faso)

L'ART BERBERE/AMAZIGH
L'art amazigh est reconnaissable à quelques traits particuliers. Les thèmes et les décors sont toujours abstraits et simples. Il se manifeste essentiellement dans, entre autres, les oeuvres architechturales, le tissage, la musique, la danse.
La MUSIQUE, le CHANT et la DANSE amazighs sont d'une grande richesse et aussi nombreux que variées. Les plus connus sont les danses collectives accompagnées de chants tels l'Adihous et l'Ahwache (chants religieux et profanes). les instruments les plus connus sont le tambour et la flûte.
L'art amazigh apparaît particulièrement dans les tapis, la céramique, la décoration de l'intérieur des maisons, les tatouages, sous forme de dessins géométriques qui excluent souvent l'arabesque mais reprennent souvent des caractères de l'alphabet Tifinagh.

LES RELIGIONS ET CROYANCES ORIGINELLES DES BERBERES/AMAZIGHS
Depuis la préhistoire, plusieurs religions (monothéistes, païennes, locales et étrangères) s'étaient répandues dans la population Amazigh. Les anciens étaient sensibles à l'aspect impressionnant de certains éléments naturels; la montagne, l'eau, les astres et, en première ligne, le soleil et la lune. Ces aspects étaient vénérés et devenus objets de cultes. Les cavernes et les grottes l'étaient également.  Ils ont accordés des dieux à certains éléments naturels. Ainsi, Anzar, Lillu, Thililua furent dieux des eaux, Ifru et Bacox furent dieux des montagnes etc. Certaines de ces croyances et pratiques divinatoires païennes, tels l'incubation, le rite d'obtention de la pluie (Taslit n Anzar), les rites d'excorcisme, subsistent encore aujourd'hui.


Sources: site www.inaclo.fr / Site matoub.kabylie.free.fr / Wikipedia

Symboles berbères

Symboles berbères

BERBERE Symbols - Courte Description